DUCHESSE

NOTAN OFFICE

Details

Informations générales
Molenbeek
http://www.notanoffice.be
https://www.notanoffice.be/projects/duchesse
Ingénieurs: Forme et Structure
PEB: Certiris
Entreprise: DF bâtiments
Projet
DUCHESSE est un projet conscient de son environnement construit et temporel. Transformant d'anciennes halles industrielles et un hôtel particulier en logements variés, le projet se distingue par sa soustraction volumétrique, créant des espaces verts communs tout en préservant l'identité du lieu.
Le projet est une véritable MICROVILLE, qui recrée les qualités urbaines.
Une attention particulière est accordée au patrimoine industriel, avec la conservation et la mise en valeur d'éléments clés. Structure existante, et autres éléments retrouvent une nouvelle vie. Les façades réinterprètent l'identitée industrielle, créant un lien entre passé et présent. Les matériaux, tels que le carrelage évoquant la brique, soulignent l'engagement envers le genius loci.
L'organisation intérieure optimise la luminosité.
De plus, le réemploi des matériaux et la démarche circulaire renforcent la durabilité du projet.
Le projet passe de l'industrie au logement, mais conserve son identité forte.
L’approche inclusive du projet favorise la diversité en proposant différentes typologies d'habitations, créant ainsi une micro-communauté où différents modes de vie peuvent coexister.
Le réemploi des matériaux existants souligne son engagement en faveur de l'économie circulaire. La réutilisation d’éléments in situ, tels que les portes, les tuiles, et la redistribution des dalles en porphyre, contribue à réduire l'empreinte du projet, tout en préservant l'authenticité du site.
Le projet réussit à équilibrer la préservation du patrimoine industriel avec une réinterprétation contemporaine. La façade industrielle et certains éléments structurels sont préservés et révélés. Cette intégration subtile du passé dans le présent confère une identité forte au projet.
La disposition verticale des espaces de vie, en maximisant l'utilisation de l'espace disponible, témoigne d'une approche réfléchie et efficace en matière de conception urbaine. Cette disposition contribue à la densification tout en minimisant l'impact sur le sol.
Portes, tuiles, et le dalles en porphyre et autres ont été réutilisés pour l’aménagement du jardin, contribuant non seulement à la préservation de l'histoire du site, mais aussi à une approche durable. Une réutilisation de la structure existante, le portique en béton, anciennement structure de la halle, sert à la stabilité du volume centrale. Une poutre en acier est prolongée et se suspend au portique. Les façades revêtues de carrelage, en blanc et en rouge, sont une interprétation contemporaine cherchant le dialogue entre le passé et le présent. Châssis en aluminium, carrelage, béton, bois, blocs de verre ; le projet refuse tout artifice et reste fidèle au fonctionnalisme matériel que nous pouvons trouver dans les constructions industrielles. A l’intérieur les blocs de béton, le sol en bois, et le plafond en prédalle béton sont laissés visible. Leur valorisation est possible de par la composition. Aucun bloc n’est coupé. Tous sont dessinés. Les plinthes, chambranles, et techniques sont tous composés suivant le calepinages des blocs. Cette approche élimine le besoin de revêtements coûteux et met en avant la beauté intrinsèque des matériaux. La transformation de la maison de maître a été faite en acuponcture. Les interventions sont ciblées. Aucune baie n’a été changée, les moulures et leurs peintures ont retrouvé leur éclat d’origine grâce au travail d’artisans. Les formes des nouveaux volumes ont été adaptées aux anciens contours des hangars industriels existants.
La soustraction volumétrique du projet crée des espaces verts, évitant la surdensification. La conception intègre un jardin commun, favorisant la biodiversité. Elle a permis une perméabilisation du sol à plus de 50% contre 20% dans le passé.
Toutes les eaux de toiture sont récupérées et réutilisées grâce aux citernes et aux pompes muni d’un by-pass. La présence d’un bassin d’orage permet une gestion des eaux en cas de fortes pluies.
Le réemploi des matériaux existants limite le besoin de nouveaux matériaux. La réorganisation des éléments trouvés in-situ (portes, tuiles, plans de travail, pavés, poutres…) et la réinterprétation des éléments significatifs (portique en béton, façades, volumes…) contribue à l’approche durable du projet dans le respect de son ADN.
L'organisation intérieure, avec les espaces de vie orientés vers les façades pour maximiser la lumière naturelle, réduit la dépendance à l'éclairage artificiel en améliorant le bien-être des résidents.
Les volumes générés grâce à l’ »opération » de soustraction dans la masse, a aussi été fait en fonction de l’ensoleillement des espaces extérieurs. Toutes les entités ont vue sur le jardin, et participent toutes à son identité.
La variété des typologies d'habitations, la création d'un micro-village, et l'offre de logements abordables contribuent à une conception durable en favorisant la diversité sociale dans la communauté.
Le projet transforme les halls en habitations variées. Les 3 volumes résidentiels, proposant divers orientations, intègrent des terrasses donnant sur un jardin commun. L'organisation du RDC favorise une utilisation collective, renforçant le sentiment de communauté. Atelier partagé, local vélo sous le volume central etc. La préservation du patrimoine industriel est manifeste dans la réinterprétation des façades, dans leur matérialité et dans le dialogue entre nouveau et l’ancien générant un patchwork urbain fidèle à la réalité du bâti Bruxellois. L'utilisation de matériaux bruts à l'intérieur, contribue à une esthétique honnête et minimale. La soustraction volumétrique crée des espaces verts partagés. L'attention particulière au patrimoine se traduit par la conservation de la façade industrielle et d'éléments structurels. La stratégie de réemploi des matériaux existants, répertoriés et classés, inscrit le projet dans une logique d'économie circulaire. L'organisation intérieure optimise l'espace en concentrant les services, libérant les espaces de vie vers la luminosité. Les volumes s'adaptent aux anciens contours des halls, créant des qualités spatiales uniques. Le respect du genius loci est manifeste à travers la préservation du patrimoine. La diversité des typologies répond aux besoins variés. La réutilisation des structures existantes minimise l'empreinte carbone, la disposition verticale limite l'impact sur l'espace et la conception inclusive offre des logements abordables
Edition 2022

Voir les gagnants

Découvrez les gagnants de l'édition 2022 des Belgian Building Awards

Découvrez les photos

des éditions précédentes

Cliquez pour voir les albums